Psychologue formée à la thérapie familiale systémique dans le secteur de Pontarlier et Morteau (Doubs 25) - Valdahon, Métabief, Frasne, Gilley...

Marie Eschermann

Psychologue

Individus, couples et familles

Les raisons de consulter en couple sont nombreuses

La thérapie de couple ne s'adresse pas qu'aux couples qui vont mal. Il s'adresse à tous ceux qui veulent vivre une belle relation. 


Et lorsque des difficultés conjugales arrivent, et tous les couples traversent des crises, pas la peine d'attendre minuit moins cinq pour consulter. Cela demande de regarder son couple en face pour pouvoir demander de l'aide à une tierce personne. Plus vous serez allés loin dans la déconstruction de votre couple, plus il sera difficile de reconstruire une entité solide, aimante, confiante. 

 

  • Lorsqu'un couple a perdu l'énergie suffisante pour nourrir son couple et lorsque la fatigue a pris le dessus et que chacun s'éloigne, sans forcément se disputer. Mon rôle est de vous insuffler l'énergie suffisante pour continuer cette aventure du couple. Le thérapeute est là pour vous aider à changer de regard sur votre partenaire et voir l'autre et le couple avec plus d'indulgence. 
  • Lorsqu'un couple se dispute constamment, que la violence a envahi cet espace sacré, mon rôle est de vous accompagner à exprimer les besoins non reconnus à l'origine de cette colère et à trouver de nouvelles façons de communiquer. 
  • Lorsqu'un enfant exprime une souffrance, un symptôme, il peut s'agir d'une façon d'aider la famille à chercher de l'aide. Lors d'un travail familial, il est possible que je vous invite à venir en couple pour voir dans quelle mesure cela peut contribuer à résoudre la problématique initiale. 
  • Lorsque la séparation semble inévitable, la thérapie peut accompagner le couple au travers du processus de séparation. 

Mon conjoint ne veut pas consulter

Ce n'est pas parce que vous avez des difficultés dans votre couple qu'il faut entamer une thérapie de couple. 

Ayez en tête que c'est avant tout l'engagement dans la démarche de suivi qui contribue à l'amélioration de la situation. Pour un couple, il est donc important que les 2 partenaires soient motivés un minimum pour que les séances soient profitables. 


  • Votre partenaire ne veut tout simplement pas venir...  Rien ne sert de le forcer, cela risquerait d'empirer la situation. Mais rien ne vous empêche de consulter seul autour de ces difficultés conjugales. 

 

  • Votre partenaire exprime une réticence à consulter... "je ne sais pas quoi dire", "je pense que ce ne sera pas utile", "je n'oserai pas parler de moi"... Une séance de bilan en couple peut être intéressante pour défricher les motivations de chacun, amorcer un dialogue autour de ce qui fait problème pour chacun de vous. Cela n'implique pas forcément un suivi en couple. 
  • Dans le cas d'une thérapie de couple, je ne reçois jamais un des membres du couple sans l'autre. 
  • En revanche si vous avez initié un travail personnel, il peut être intéressant que votre partenaire se joigne à vous de temps en temps si vous le souhaitez et s'il est d'accord.